1000mods - Repeated Exposure To... | Review


A chaque fois c’est la même rengaine, lorsque 1000mods sort un nouveau disque c’est toujours un petit évènement pour moi. Après les avoir découvert fortuitement il y a déjà un peu plus de quatre ans avec l’album Super Van Vacation, j’attends chaque nouveau cru avec une attente qui dépasse l’entendement. Vous avez donc compris qu’entre 1000mods et moi, c’est une histoire d’amour ; et que même si Vultures était pour moi moins bon que son prédécesseur je ne me lasse toujours pas de l’écouter quand l’envie s’y fait ressentir. C’est simple : c’est très dur pour moi d’être objectif avec les grecs de 1000mods. Bon alors, que vaut Repeated Exposure To… de notre groupe de stoner préféré ? Réponse dans les lignes qui suivent.

Repeated Exposure To... une bonne dose d'énergie grecque


Annoncé cet été, je ne savais pas à quoi m’attendre de la part de 1000mods concernant ce nouvel album et je dois dire que les deux premiers titres dévoilés - ‘The Son’ et ‘Loose’-  m’avaient moyennement convaincu… à la première écoute. Mais les choses changent quand vient le temps de l’écoute de l’album complet. Et le premier constat qu’on peut faire, c’est que 1000mods revient à ses débuts lorsque le groupe sonnait un peu plus doom que stoner lors de la période des EP Blank Reality (2006) et Liquid Sleep (2009). Pourtant des titres comme ‘Electric Carve’ ou encore ‘A.W’ vont vous mettre en confiance pour aller jouer des coudes avec les autres en concert en s’approchant un peu plus du stoner bien lourd : l’énergie qui se dégage de ces morceaux est hallucinante !

Le côté doom se trouve plus dans des titres tels que ‘Above179’ ou bien ‘On a Stone’. Mention spéciale pour ce dernier qui a un côté très « sleepien » avec des riffs bien gras, lourd et fuzzé comme il le faut et c’est sans conteste l’un des meilleurs titres de cet album. Plus j’avance dans l’album et plus je l’apprécie alors qu’il est différent des albums précédents. Le titre ‘Groundhog Day’ se veut comme une balade tintée de fuzz bien grasse avant d’envoyer un solo qui va vous projeter la tête dans les étoiles… et la chose se répète avec la dernière piste ‘Into the Spell’ qui va littéralement vous ensorceler et vous faire sentir comme en plein désert, sous un soleil de plomb tandis que vous cherchez votre chemin pour vous en sortir.

Que faut-il en retenir ?


Alors, que vaut Repeated Exposure To… de nos grecs préférés ? Pour un troisième album, je dois dire que j’ai été très agréablement surpris car Vultures ne m’avait pas vraiment convaincu en dehors de quelques titres. 1000mods revient à ses tout débuts et nous prouve qu’entre temps les gars ont gagné en maitrise de leur son ainsi que de la construction de leurs morceaux. Je n’ai pas été ennuyé une seule seconde lors de l’écoute de Repeated Exposure To… et je dois dire que l’album va tourner en boucle dans les jours qui viennent. Bien que le côté groovy de Super Van Vacation ne soit plus vraiment de la partie, on ne peut qu’être satisfait de voir que les gars de 1000mods nous proposent quelque chose de frais et qu’ils ne se sont pas enfermés dans une sonorité qui leur est propre. Certes, ceux qui ont connus le groupe grâce au morceau ‘Vidage’ vont peut-être se sentir un peu perdu, mais pour les amoureux du stoner rock vous tenez là l’un des meilleurs disques du genre. Un grand bravo.

σας ευχαριστώ 1000mods !

Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.