Rezn - Calm Black Water | Review



Il a des groupes que l'on rencontre qui nous rappelle pourquoi on explore l'underground. Des groupes qui une fois vous aurez appuyé sur Play vous saisissent et vous emportent loin pour vous relâchez transformé. Le groupe de ce soir, Rezn, est l'un d'eux. 

"Calm Black Water" un album pilier de 2018

Ce 'Calm Black Water' sombre par le monolithe Iceberg. Une voix bourré d'effets, une alternance entre phases fuzzés et méditatifs maîtrisés à la perfection, on titille ici les maîtres californiens.Mais la perle de cet album, ce qui pour moi montre toute la maîtrise des américains sur ce nouvel album est le diptyque Mirrored Mirage et Quantum Being. Un sax tel une corne de brume perce la nuit et secoue l'âme. La basse se fait caressante , la batterie nous réconforte. On se croirait perdu dans une des rêveries d'Al Cisneros, dodelinant de la tête. On glisse doucement vers Quantum Being. Un effet qui vous vrille la tête puis encore cette voix certes transformée. Phare dans la nuit pendant les parties calmes il est une ancre pendant les riffs énervés du groupe empêchant l'auditeur de se noyer.

High Tide démarre avec un riff que n'aurait pas renier Matt Pike. Ambiance maritime lovecraftienne avec ce sax qui semble venir des profondeurs de la mer, le chant envoûtant telle celle d'une sirène pour perdre l'auditeur dans cet océan sonique qu'est Rezn. Bottom Feeder est groovy et déclenche une transe possédée. La basse mène le train sur lequel les autres instruments tournent et sculptent le titre. Le vagabondage se termine de temps à autres à coup de gros riffs et autres nappes d'effet. Un djembé montre le bout de son nez histoire de finir ce titre manière tribale. Sunken est lourd, très lourd. Les américains ont posé leurs valises dans le pays du riff enchanté et font fi des effets pour préférer un doom consistant traditionnel de fort bon aloi.

Que faut il en retenir ? 


Honnêtement ce 'Calm Black Water' est une véritable surprise. Si leur premier album 'Let It Burn' marquait un doom intéressant, ce dernier était redondant et mon attention déclinait durant l'écoute; Rezn ici a réussit un véritable tour de force, car en un an ils ont réussit à se sublimer et même mieux ! A faire un des albums majeurs de cette année. L'équilibre entre le doom fuzzé et le heavy psyché est délivré d'une main de maître. Pourquoi êtes vous toujours là ? Foncez et écoutez cet album !

Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.