Chaque décembre marque le temps de la fameuse liste de fin d’année. Cependant il est bon ton de rappeler les conditions épouvantables de cette année maudite qui nous a remplacé l’écouter ‘humaine’ de notre musique dans les lieux habituels nous laissant seulement l’écoute en stéréo sur nos platines ou sur nos ordinateurs. La liste est belle et de nombreux albums valent le détour, c’est seulement que 2020 manque ce sel, ce piquant qui rend chaque année fabuleuse notamment durant la période estivale.
Pour finir mon intro, je tenais à saluer tous les artistes (même ceux qui ne sont pas sur cette liste) qui nous ont empêché de sombrer dans un abattement plus profond que les événements de cette année nous ont mis.
Allez trêve de bavardages il est temps de démarrer cette liste comme il se doit.

 

20.Sunflowers - Endless Voyage

Il m’a fallut du temps pour digérer ce troisième opus des portugais de Sunflowers. Le groupe s’est éloigné à la manière des Oh Sees de leur racine punk psyché énervée pour nous proposer un album concept rempli de titres expérimentaux. Toutefois ils gardent leur sens de la compo via des titres qui font mouches comme 'Oscillations' ou 'Dreamwaver' 




19.Dopelord – Sign of The Devil

En quelques années les polonais de Dopelord se sont affirmés comme de solide représentant du stoner doom. Après un excellent 'Children of the Haze' en 2017 le groupe nous est revenu avec 'Sign of The Devil'. Si je trouve ce dernier un peu en dessous de leur album précédent, le sens du riff des polonais est intact. De très bons moments en live garantie !!

 

 

18.Familiars – All in Good Times

Il me fallait absolument que je vous parles des Kadavar canadiens de Familiars. Comme leur homologues allemands le trio du Grand Nord nous proposent des riffs lourds et accrocheurs qui arrivent à garder cette authenticité 70’s. Un excellent effort pour un premier album ! 

 

17.Pretty Lightning - Jangle Bowls

Le duo allemand nous revient avec 'Jangle Bowls'. Un album heavy psy bourré de reverb, qui s’épargne pas les touches bluesy que l’on conseille à tout les fans des Black Angels.

 

 

16.16- Dream Squasher

Les baroudeurs du sludge nous reviennent avec 'Dream Squasher'. Si vous souhaitez exprimer votre colère sourde de 2020 et du genre humain en général alors cet album est pourvu tant le groupe nous en fait une peinture riche et variée. 

 

 

 15.Major Kong – Off The Scale

Janvier 2020 semble être de la science fiction à l’heure d’aujourd’hui mais il a vu son lot de sorties intéressantes. L’une d’elle et non des moindres est le stoner instru de Major Kong. Mieux rythmé et accrocheur que leurs derniers efforts, le groupe polonais a vraiment franchi un cap avec ce 'Off The Scale'.

 

 14.Brant Bjork – Brant Bjork

Avec BB on attaque les albums que j’ai poncé cette année. Le self title du batteur de Kyuss a occupé mon mois d’avril. Des riffs tranquilles, une certaine langueur rendent cet opus un incontournable dans la disco de Mister Cool (et un des seuls où je ne m’endors pas dans le canap’^^)


 

13.Slomosa – Slomosa

Premier album des norvégiens et bon Dieu quel album ! Un stoner rock bien au plancher qui n’est pas sans rappeler Kyuss et les premiers QOTSA. Ça groove, ça fuzze c’est accrocheur franchement Slomosa vaut qu’on s’y intéresse, et que l’on s’écoute leur album en boucle !




12.Foot – The Balance of Nature Has Shifted

Je suis un peu obligé de mettre l’excellent album de Foot. Autre la pochette sublime de monsieur Riou, on a un groupe qui a su marier avec brio le grunge et le desert rock pour notre plus grand bonheur. Je n’attends plus que le prochain album des australiens !




11.Karkara – Nowhere Lands

J’ai été un peu surpris de retrouver mes numéros un de 2019 aussi rapidement. Je suis très fan de cet album, je vous le recommande chaudement mais je ne peux passer outre ses quelques défauts notamment le manque de titres ‘phares’ comme Crystal Gazer ou Camel Rider du premier album. Il en reste pas moins un excellent album pour tout ceux qui veulent se plonger dans ce genre mélangeant musique orientale et fuzz.

 

 

10.Fuzz – III

Le retour de la bande à Ty Segall. Au programme, comme le nom du groupe peut l’indiquer, du Fuzz, de la disto, des riffs accrocheurs bref tout ce qu’on aime !

 

9.Lowrider – Refractions

 Le retour des rois suédois. Leur premier album depuis la fin 90. Un chef d’œuvre qui pourrait servir de référence à qui voudrait expliquer ce qu’est le stoner à un ami novice. Il mériterait d’être plus haut mais la compétition est rude et les choix cornéliens.

 

8.Onségen Ensemble – Fear

Le groupe finlandais s’est surpassé pour leur troisième album. Le groupe a gardé l’émotion d’'Awalai' tout en retirant le côté grandiloquent de ‘Duel’ pour nous proposer un magnifique album au chemin de plusieurs genres le tout souligné par une magnifique trompette ! Un chef d’œuvre d’émotion épique !

 

 

7.Elephant Tree – Habits

 Mon premier coup de coeur de cette année c’est bien le 'Habits' de Elephant Tree. Les britanniques sont déjà passés maitre dans l’art de mélanger la lourdeur des riffs dooms à la fragilité du shoegaze. Le concept est encore mieux poussé sur ce Habits qui est sans conteste l’un des meilleurs albums de l’année.

 

 6.Ruff Magik – The Devil’s Cattle

Un album que l’on attendait pas et qui a mis une grosse claque à pas mal d’entre nous. L’infuence de QOTSA se fait entendre par moment, mais surtout ce rock furieux et abrasif qui marque ce son unique des sudafs.

 

 

5.Acid Moon and The Pregrant Sun – Speakin of the Devil

C'est la surprise de cette liste. Ce n’est certainement pas le groupe au son le plus original car dès les premières minutes de 'Speakin of the Devil' les israéliens d’Acid Moon and The Pregnant Sun nous envoient directement dans les 60’s. Leurs titres parlent d’amour, d’évasion et contient cette touche de naïveté et d’innocence que pouvait avoir cette époque. D’ailleurs il convient de saluer également le chant sur ce Speakin of the Devil, unique et représentif de la période. Si vous ne devez écouter qu’un titre écoutez Wide, vous me remercierez après.

 

 

4.Rezn - Chaotic Divine

On retrouve au pied du podium les américains de Rezn avec 'Chaotic Divine'. Le groupe s'était mis la pression pour trouver un digne successeur du déjà sublime 'Calm Black Water' et ils ont réussit. 'Chaotic Divine' est une épopée à la Pink Floyd, des titres longs et poseurs d'ambiance où le groupe cherche plus à vous happer par leur atmosphère sombre et lugubre plutôt que de vous casser le cou à coup de riffs. Un album magistral pour amateur d'aventures !

Voici mes trois albums qui prouvent quand même que tout n'est pas à jeter en 2020 


3.Pallbearer - Forgotten Days

L’album doom de l’année. L’album métal de l’année. Les américains se sont surpassés pour nous faire un album mélancolique et habité. Chaque titre est ciselé et taillé sur mesure que cela soit aussi bien le gros bijou central de l’album Silver Wings que la pépite Caledonia et son chant habité. Un album gris pour une année sombre, la B.O de 2020

 

 

2.Slift – Ummon

 Il aurait du être mon numéro 1. Il l’est probablement pour bon nombre d’entre vous. Les toulousains se sont surpassés et ont créés un véritable chef d’œuvre d'épopée spatiale, l’album qui les aura fait changer de dimension tout simplement. On retrouve cet 'Ummon' un peu partout, du Leclerc à côté de chez soi à Rough Trade, le tout bien aidé par l'illustration exquise de Caza. Slift est devenu une des pointures de ce garage rock psyché et peut regarder dans les yeux les pointures du genre sans broncher.

 

1.Causa Sui – Szabodelico

Si vous avez trainé sur Facebook cet automne vous avez sûrement passé un de mes nombreux dithyrambiques à propos du dernier Causa Sui. Il y a  donc aucune surprise pour vous de voir cet album au sommet de 2020. Que cela soit l’hommage à Gabor ou la virtuosité des musiciens, tout dans cet album est magique mais pour moi ce que je retiens encore une fois c’est cette peinture de l’été, ce son chaud qui me rappelle qu’entre deux confinements il m’a été possible d’être libre, de flâner au soleil humant la chaleur estivale. Et pour cela je ne peux que remercier les danois pour me permettre de revivre ses jours heureux.

  .

 

 

2 Commentaires

  1. Bonjour! vos Top 20 sont très appréciés, comme l'ensemble de l'œuvre. Vous êtes ma référence et responsable de la plupart de mes découvertes musicales depuis quelques années, lâchez pas! de Québec.

    RépondreSupprimer
  2. Le batteur sonne toujours pareil ... pas si impressionnant!
    Un meilleur batteur amènerait le groupe à un niveau musical bien meilleur !!!
    C'est toujours la même chose avec ces groupes: la batterie est la moindre partie! Natraxas par exemple ...

    RépondreSupprimer