Ah le mois de décembre et ses traditions séculaires : Les préparatifs de Noël, les courses effrénées pour trouver un cadeau à tata Josiane et surtout les Tops de fin d'année! Et celui-ci a d'autant plus de valeurs qu'il clôt la décennie et dans notre marasme actuel rien de tel que du bon son pour nous évader. Alors, qui a su faire chavirer mon p'ti coeur tout au long de l'année? C'est ce que nous allons voir

20 MARECAGES - MARAIS JUANA (UNE ODE CANNABIQUE)

Allez hop! Premier départ chez les cousins du Québec (nous y reviendrons) pour du Sludge enfumé à la Ganja, lourd, gras, et forcement teinté d'hommage au Sabbath Noir. Une vaste plaine de boue et de fange compose cette sortie de chez From The Urn et c'est avec délectation que je m'y baigne depuis mi-janvier. On s'y rejoint?


19 WITCHGROVE - GOETIC SONGS

De retour en France et à Lyon plus exactement pour ce premier véritable EP de WITCHGROVE. Fan de Church Of Misery ou de la scène Sludge de New Orleans, ruez vous donc sur cette sortie. Une énorme puissance vocale additionnée à des riffs au cordeau, c'est l'addition gagnante pour ce trio. Un excellent travail auquel j'attends désormais une suite! 

18 LOCHNESS- BLACK SMOKERS

Et nous revoilà de retour à Montréal, pour une nouvelle escapade Psyché - Doom. Un EP 4 titres, tous plus rentre dedans les un que les autres avec quelques envolées aériennes dans le chant. On reste certes en terrain connu, mais l'efficacité des morceaux additionnée à une très bonne prod' et on se "paye du luxe" comme on dit là bas! Une bien bonne sortie!


17 WORMSAND -S/T
Je dois la découverte de ce groupe à Clem de WITCHFINDER (autre groupe dont nous reparlerons) qui, dans le podcast de février, nous a fait découvrir la piste "Michel Sardoom". Curieux que je suis, je me suis écouté le reste de l' EP des sudistes dans la foulée et bordel quelle claque! On repart de nouveau pour du Doom mâtiné de Sludge avec la pointe d'humour débile parfaite pour les 4 titres qui jalonnent cette sortie. Mon petit doigt me dit qu'on a pas fini d'entendre parler de ce groupe l'année prochaine. Stay Tuned et en attendant, écoutez cette sortie! 

16 HIGH FIGHTER - CHAMPAIN
Partons à Hambourg désormais, pour retrouver HIGH FIGHTER. Le combo porté par Mona Miluski, nous offre ici une sortie entre Doom, Sludge et Métal moderne. Chant hurlé, riffs frôlant le black, cet album est difficile à appréhender. Cependant, une fois plongé dedans, difficile de ne pas Headbanger à l'écoute des compos. Un album qui divisera certainement, mais qui fait partie de mes claques 2019. 

15 THROATSNAPPER - ABOUT THE DEAD
Restons dans la même veine que le numéro 16 avec cet album qui nous arrive tout droit de Belgique.  Perdez tout espoir à l'écoute de ce que peuvent nous offrir les Flamands tant leur musique est crasseuse et monolithique à souhait. Je n'ai pas encore eu la chance de les voir sur scène mais étant voisin, j'ai vraiment hâte. Véritable tuerie Blackened Doom/ Sludge passée sous les radars, cette sortie est à découvrir rapidement. 



14 GEVAUDAN - ITER
J'ai découvert cet album grâce à ce sublime artwork. Les Anglais, dont c'est la deuxième sortie, nous offre ici un Doom plus traditionnel où la voix de Bruce Hamilton est mise en avant. Et c'est cette voix hyper expressive qui fait tout le charme de ce LP. Tantôt dure, d'autres fois plus lacrymale, elle laisse difficilement indifférente. Un excellent mélange de pureté et de lourdeur, la tradition a parfois du bon!



13 ATOMIC TRIP - STRIKE 2

Première sortie de l'année (le 01/01),  les Lyonnais ont de nouveau frappé très fort avec ce second effort. 2 titres de plus de 20 minutes, la Déesse Fuzz qui se drape de sa cape la plus noire, et nous voici embarqué dans du Doom instrumental weedien nous sortant 25 litres de 3 étoiles à l'alambic (des bisous et une bière au premier qui aura la référence). 2 missiles pleine poire qui m'ont marqué jusqu'ici et qui justifie amplement la 14ème place de mon top 2019. Bravo à eux et vivement la sortie vinyle.

12 FANGE - PUNIR
Punir... tout est dans le titre. Les Bretons ont décidé de nous rosser la tronche avec leur sludge hardcore, dans la veine de ce que peut nous proposer DOPETHRONE, les ambiances death en plus . Cependant, tout en étant brutes de décoffrage, les compos ne manquent pas de subtilités avec une ambiance bien propre  au groupe.  Un concert de FANGE doit être un joyeux bordel où les pogos et autres joyeusetés doivent être légion. Un album parfaitement malsain à glisser dans toutes les oreilles!

11 THE DEVIL AND THE ALMIGTHY BLUES - TRE
Allez, on quitte un instant la crasse et la noirceur du doom, pour nous plonger dans ce nouvel album des Norvégiens. Leur Stoner bluesy atteint ici son paroxysme et c'est avec beaucoup de plaisir que je redécouvre à chaque fois cet album. Les morceaux s'enchainent et restent entêtants, la voix rocailleuse de Arnt Andersen est toujours aussi caractéristique, un album parfait pour une longue route de nuit sur des petites routes au clair de lune. Pas mon album préféré de leur discographie, mais un bel effort qui je l'espère les fera passer dans nos contrées de nouveau en 2020.

`

10 VERDUN - ASTRAL SABBATH
3 ans après leur dernier méfait, les Montpelliérains nous reviennent avec cette énorme bûche. Du post-hardcore aux relents sludge qui te percute la mâchoire et te laisse un violent KO, mention spéciale à la deuxième piste 'Darkness has called my name' obsédante à souhait. Petit conseil, s'ils passent par chez vous, magnez vous de vous y rendre. Pour les avoir vu il y a une petite semaine, ils vont vous mettre une énorme branlée en live.  On adore chez nous soutenir la scène française et c'est avec ce genre de combo que l'on se dit qu'elle se porte très bien. 
9 11 PARANOÏAS - ASTERISMAL

Prêt pour une nouvelle branlée? Cette fois ci, c'est d'Angleterre qu'elle nous arrive. On reprends une dose de Doom, mais avec du noise et un peu d'expérimental. La guitare psychédélique est mise en avant et on se surprends à décoller rapidement en écoutant les 8 pistes qui jalonnent cet album. Un album à la fois complexe et facile d'accès qui vous poussera à la réécoute encore et encore. 

8 THE SONIC DAWN - ECLIPSE
Voilà une des seule source d'espoir (musicale) de mon top 2019. Avec leur son 60's mélancolique et la douceur de leurs compositions, les Danois ont su me charmer avec leur 4ème sortie très sucrée rappelant les titres pop d'il y a 50 ans. Simple d'accès tout en ayant une espèce de feu qui lui est propre, je l'ai partagé autour de moi tant elle rayonne de bienveillance et d'apaisement. Un nouvel album est prévu pour 2020, espérons qu'il soit dans la même veine.

7 YEAR OF THE COBRA - ASH AND DUST

2ème sortie pour les Américains et c'est une véritable bonheur. Le duo basse - batterie nous sort ici un Doom ultra entêtant ( écouter ' The Divine' 2ème piste de l'album pour comprendre), parfois tenté de punk parfois plus traditionnel. La voix d'Amy fait des merveilles et il est difficile de rester immobile avec ce type de son. Un album minimaliste ultra efficace pour un de mes groupes favoris.

6 MARS RED SKY - THE TASK ETERNAL 

4ème sortie des Bordelais et avec celle-ci un nouvel échelon est gravi. En effet, sans révolutionner sa formule, Julien et les siens ont amélioré la seule chose infime qui leur manquait : la production. Chaque morceau est encore plus transcendant et planant, on retrouve le MARS RED SKY habituel mais avec un son 2.0. Une pierre de plus à leur édifice qui commence à s'élever bien au dessus la scène française lorsqu'il s'agit de heavy Psyché. Hâte de les revoir sur la tournée 2020. 




5 MONKEY 3 - SPHERE

Voici le dernier album planant de mon top, et quel album! De retour en studio après 3 ans d'absence, les Suisses nous offrent ici le meilleur album de leur discographie. L'influence des Pink Floyd est ultra présente tout au long de l'album allant même jusque dans le son de guitare de Boris. La lourdeur de la session rythmique est apaisée par les claviers et la guitare "Gilmour -ienne" dans une osmose quasi divine. Et pour les avoir vu sur scène lors de la dernière tournée, le son est d'une qualité et d'une puissance incroyable, on vit une véritable expérience sensorielle, chaude et apaisante. Ecoutez en priorité 'Prism' et son solo de fin de piste, ayez des frissons et on se retrouve dans la fosse pour le prochain concert.

4 GREEN LUNG -WOODLAND RITES

Premier album après les démos sorties en 2017 et 2018, et voilà les Anglais qui débarquent avec ce Doom aux relents rock Occulte 70's. Un groove ultra prenant, des riffs sanglants ainsi que des nappes de synthé en appui de la voix et voilà que, sans changer une formule éculée depuis le début des années 2010, GREEN LUNG nous offre un des kifs de l'année. De la prod aux compos, rien n'est laissé au hasard et c'est un album solide qui nous est offert ici. 

3 YATRA - DEATH RITUAL 
Encore une découverte que je dois à l'artwork, et c'est avec beaucoup de fierté que je présente cet album dans mon top 3. Pourquoi fierté? Car je fus le premier à le relayer et a le chroniquer en France et quand je vois le remue ménage que fait ce groupe sur la Scène, je peux dire que j'ai eu le nez creux. Nous sommes ici en présence d'un sludge incantatoire où l'encens est remplacée par Marie Jeanne, avec des riffs enfumées soutenu par un son de basse monstrueux, qui prends encore plus de puissance en live. Les Américains nous ont fumé avec ce premier album et annoncent déjà le nouvel album pour fin janvier 2020. VIVEMENT!




2 DÖ - ASTRAL DEATH CULT
Escale en Finlande désormais, pour la 5ème sortie de DÖ. Le groupe a pour but de composer le Doom le plus spatial possible et nous envoie ici en orbite dès les premières minutes de cet album. Riffs telluriques, atmosphères nébuleuses, tout est fait pour rendre notre voyage le plus épique possible. On peut aisément imaginer le "Space Jockey" du film "Alien" traverser l'univers avec cette  bande son. Encore une sortie trop méconnue et qui pour autant se retrouve numéro 2 ici. Attention au décollage!


1 WITCHFINDER - HAZY RITES
Et voici, pour moi, le meilleur album de cette fin de décennie. Après un premier opus qui m'avait déjà marqué, les Clermontois nous offre ici une véritable perle. Il est, depuis sa sortie en avril, l'album que j'ai le plus écouté de l'année. L'équilibre entre la lourdeur du son et la voix de Clément est juste parfait. Derrière ses fûts, Tom martyrise sa pauvre batterie qui pourtant n'en demandait pas autant apportant une puissance pachydermique à l'ensemble du groupe. Les compositions de Stan sont encore plus tranchantes et les influences du passé sont désormais moins présentes. On retrouve ici un peu de hardcore, un peu de Doom début 2000 mais WITCHFINDER semble avoir trouvé sa patte, son son, pour notre plus grand plaisir. Ayant eu la chance de les voir plusieurs fois en live, c'est une véritable claque pleine gueule à chaque fois. Une tournée semble s'annoncer pour 2020, ne la loupez surtout pas. La France tient ici l'un des ses tout meilleurs représentants dans la catégorie Doom, si ce n'est le meilleur. Alors si vous ne connaissez pas, n'hésitez pas à appuyer sur Play, vous ne serez à coup sûr pas déçu. 



Voici un top bien sombre qui conclue l'année 2019. Une belle année encore surchargée de sorties, je 
suis probablement passé à coté de certains groupes mais je compte sur la communauté pour en discuter sur Facebook. Merci encore à tous pour votre soutien, et on se retrouve bien entendu en 2020 pour de nouvelles aventures autour de la Planète du Stoner Rock. 

0 Commentaires