Killer Boogie - Acid Cream | Review


Killer Boogie est l’autre projet de Gabriele Fiori des Black Rainbows, mais les deux groupes n’ont pas grand-chose en commun. En effet, Killer Boogie est avant tout un groupe de revival 70’s où les guitares sont saupoudrées de fuzz. « Acid Cream » est le deuxième album du trio, et je peux vous garantir qu’il vous offre un voyage dans le temps, vers les années 1970. Explications.

« Acid Cream », un album qui sent bon la groovitude


Les premières secondes de l’album nous envoient directement dans une machine à remonter dans le temps : ça sent le groove à plein nez et on se dit que les italiens ne se sont pas foutus de notre gueule en prenant un tel nom de groupe. L’enchainement avec le titre ‘Escape from Reality’ se fait le plus naturellement du monde : on reste en présence d’une guitare qui déballe les notes, une batterie qui maintient un rythme soutenu et on se prend vite au jeu en commençant à secouer la tête de haut en bas… avant que ce ne soit le reste du corps. Car oui, « Acid Cream » est un album qui la capacité de générer des fans à son écoute : mes collègues de travail ne diront pas le contraire...

Tout est bon et rien n’est à jeter. L’album se compose de quelques titres mémorables comme ‘Am I Deamon’ qui vous revigorera grâce à ses petits solos de guitares énergiques ; ‘Dino-Sour’ – admirez le jeu de mot – sent la coolitude à plein nez : on s’imagine déjà avec ses potes entrain d’écluser quelques bières devant le barbecue sous un soleil de plomb avec le morceau en guise de fond sonore. « Acid Cream » se veut comme un album fleuve qui laisse peu de repos à l’auditeur en l’enveloppant constamment dans une ambiance groovy; et ce sur plus de trente-huit minutes !

Que faut-il en retenir ?


Killer Boogie va faire de nombreux émules avec « Acid Cream ». En proposant un album qui offre un voyage dans le temps, des titres tous plus percutants les uns que les autres et surtout cette touche cool et groovy ; le groupe n’y va pas par quatre chemins pour déballer son retro-rock. « Acid Cream », c’est typiquement le genre d’album qui s’écoute n’importe où et avec n’importe qui. Un must-have de l’année 2018 !

Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.