Stonefield - Far From Earth | Review



Stonefield, quatuor de soeurs australiennes qui viennent de sortir leur troisième album 'Far From Earth' sur le label de King Gizzard et Lizard Wizard :  Flightless Records.Les deux premiers titres dévoilés m'ont fait acheter immédiatement l'album, voyons voir si le jeu en valait la chandelle.

'Far From Earth', un patchwork rock

Déjà je tenais à vous avertir, il s'agit probablement de l'album le moins stoner que j'ai chroniqué jusqu'à maintenant (on est plutôt dans un garage band). Mais alors pourquoi je l'aime ? Parce que cet album partage un trait avec notre style bien aimé : l’expérimentation. On passe de titre space rock comme l'excellent Far from Earth avec son sythé qui pose l'ambiance et sa mélodie entêtante, au In My Head dont la disto et l'ambiance du morceau n'est pas sans rappeler Black Mountain, un peu normal dirons nous sachant que les filles se sont attachés les services de leur producteur. On retrouve même une touche de blues avec In the Eve et avec Visions et sa boite à rythme, les filles flirtent quasiment avec la pop.

Rassurez vous le bon fuzz est bien là et il vous accueille dès les premières secondes de l'album avec le titre Delusion. Gros riff et basse ronflante sont ici bien contrebalancés par la douceur de la voix de batteuse / chanteuse Amy. D'ailleurs je voulais également saluer le travail de Holly la bassiste qui déjà épice ce Delusion mais également donne tout un arôme plus robuste au titre In my Head, contrebalaçant la douceur de sa soeur. Le fuzz ressort également sur un autre titre Through The Storm qui, avec un nom comme ça, n'est pas là compter fleurette. Si je devais citer deux titres qui m'ont particulièrement, je dirai Sleepy Head qui à l'image du Sleep Drifter de King Gizz est là pour vous endormir en douceur. La chanson est une tornade de coton bien mis en place par la batterie tranquille de Amy et les mélodies hypnotisante de Hannah, on glisse sans mal vers le dernier morceau instrumental de l'album qui finit de vous endormir.  L'autre titre particulièrement réussi est Broken Stone. Une sitar fait son entrée en guest star et de suite pose son ambiance méditative qui se marie à la perfection avec la voix de la chanteuse mais surtout avec la mélodie super catchy de la guitariste.

Que faut-il en retenir ?

Stonefield n'est peut être pas un groupe pour tout les stonerheads, mais pour ceux qui recherchent une alternative aux gros riffs de temps à autres et aiment être surpris, alors ce 'Far From Earth' est fait pour vous.

Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.