Le mois d'août se termine et on vous propose une petite liste de découverte à siroter sur votre terrasse.


Jesus The Snake - Black Acid, Pink Rain



On commence avec les portuguais de Jesus The Snake. L'influence Floydienne est très marqués chez nous amis du sud.Toutefois l'ensemble se voti enrichi d'un son très revival 70's saupoudrées de moment jazzy. Bien que l'ensemble est reposant les titres changent souvent de direction au cours du morceau, assurant à l'auditeur un renouveau constant. On conseille à tous les fans de Naxatras ou Stuck in Motion de s'arrêter dessus.

Moonshine Mojo - Deal With The Devil Man




On se la joue blues avec les finlandais de Moonshine Mojo. On est dans un blues lourd, agressif qui rappelle un peu les russes de Stonertrain (notamment avec cette voix empoisonée de wishky. La cover m'a attiré du premier coup,le pacte de Robert Jonhson at the crossroad a engendré la richesse musicale du 20ème siècle que nous admirions tous.

WuuD - Here Or Somewhere Else



On rentre sur Paris avec WuuD. On est dans un rock alternatif, jongleant justement entre les styles, de garage à un rock fuzzé, d'une touche shoegaze à un élan plus punk, les parisiens sont de vrais touche à tout.


The Ivory Elephant - Stoneface



On se téléporte en Australie pour un de mes coup de coeur de cette scène foisonnante : the Ivory Elephant. Le Trio de Melbourne a surpassé son 'Number 1 Pop Hi't, excellent par ailleurs, en ayant encore plus travaillé leur son, les gars semblent être plus confiant dans ce mélange de blues et de rock psyché. On passe d'un super planant Stoneface au groovy Roll On au blues fuzzé de Maybe I'm Evil. Bref un excellent album qui sera dans ma liste de cette année pour sûr.

White Mana - Ape On A Sunday





 On termine avec l'Ovni sonore du mois et ça sera le 6 album de White Mana Ape on a Sunday. Un mélagne chaotique et sonore, un brouillard auditif, qui s'il semble désordoné est plus organisé que prévu et emmène l'auditeur dans un trip acide bien étrange.

0 Commentaires