Mudweiser - So Said the Snake | Review


Mudweiser est un groupe de stoner rock originaire de Montpellier qui balance, en ce début d’année, son troisième album qui s’intitule « So Said the Snake ». Le groupe compte parmi ses membres Reuno, le chanteur de Lofofora, qui pour le coup, évolue dans un tout autre registre qu’on peut lui connaitre. Musicalement parlant, le groupe n’y va pas par quatre chemins et propose du stoner rock bien gras qui devrait trouver ses amateurs !

« So Said the Snake », un savoureux mélange de stoner et de southern rock


Pour ce troisième album, les sudistes de Mudweiser ont décidé d’enfoncer les portes en proposant un album fleuve. Comprenez le genre de galette qui ne s’écoute pas par bribes de morceaux mais bien d’une seule traite. On se laisse prendre un uppercut par la puissance des riffs de morceaux tels que ‘Fairy Tale’ ou encore ‘7am Zombie’ tandis que des titres comme ‘Useless Prick’, un brin plus calmes, viendront panser les blessures des riffs que vous vous êtes pris dans la figure !

C’est justement toute la force de « So Said the Snake » : proposer une alternance entre morceaux qui vous feraient sauter tous vos points de permis en quelques minutes et des titres qui vous donnent envie de prendre le temps et de savourer la balade (allez écouter ‘The Story of Joe Buck’ et vous comprendrez de quoi je veux parler). Et puis il y a ce côté southern rock qui est aussi propre à cet album. Je ne sais comment le décrire, mais c’est le rassemblement de plusieurs éléments à commencer par la présence de quelques notes de banjo ou bien des accords de guitares empreints de mélancolie…

Que faut-il en retenir ?


Mudweiser revient en grande forme avec « So Said the Snake » ; l’album se veut une parfaite synthèse entre stoner rock à grands coups de riffs qui balaient tout sur leurs passages et le southern rock en déployant une identité musicale qui lui est propre. Que ce soit la voix, les guitares ou bien la batterie ; tout ce petit monde trouve pour racine une certaine idée d’une Amérique à la fois violente et humaine : celle où le rêve américain se termine sur les marches de sa caravane au beau milieu du désert…

Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.