Retour au chronique avec le premier album du groupe Américain YATRA. Fondé en 2017 sur les cendres de feu BLOOD RAVEN, la bande du Maryland nous livre ici un cocktail détonnant de Doom/Sludge où la déesse Fuzz n'est pas oubliée. Alors ce premier effort inaugurant 2019 nous tient-il toutes ses promesses? C'est que nous allons voir.

DEATH RITUAL ou une plongée dans une obscurité grasse 

Après une introduction toute en douceur et légèreté, le groupe décide de nous matraquer avec un chant hurlé/scandé dans un Sludge poisseux mais aérien grâce à l'apport de la Fuzz et de quelques solis disséminés ici et là. Les influences que sont SLEEP ou THE OBSESSED sont présentes tout au long de l'album notamment sur la piste "Sacred Flowers" qui est ma piste préférée de l'album tant son riff hypnotique me donne l'envie d'être en présence de Marie Jeanne et ses petites douceurs. L'ensemble de l'album est d'une légèreté insoupçonnée d'autant plus que les paroles sont d'une tristesse abyssale.

Plongeons nous désormais un peu plus dans le vif du sujet. La piste la plus élaborée de cette sortie est 'Snakes In The Temple' construite autour de riffs pachydermiques incantatoires et d'un chant chamanique. L'ambiance se veut plus légère pour la piste suivante ' Smoke Is Rising' l'un des singles de l'album. Groovy à souhait, ce titre se savoure avec de la THC pour nous mener dans un état de gnose le plus absolu. La vraie force du combo est là : malgré un tempo lourd, les compos ont toujours un groove profond propice au headbang, un mix lugubre et hypnotique.

Que faut-il en retenir? 

YATRA nous offre ici un premier album sans défaut: du Sludge groovy, sinistre et envoûtant. Après presque deux mois d'écoute, je ne me lasse toujours pas de cette sortie et le vinyle squatte ma platine quasiment tout les jours. Saluons également l'artwork magnifique d'Aki Pitkänen qui rends vraiment hommage à la musique composée par le combo. "Death Ritual" sera sûrement un des albums qui me marquera le plus au cours de cette année. Plongez une fois dans cette fange musicale et vous y reviendrez pour votre plus grand plaisir.