découverte musicale

Alors qu’on est en plein dans les préparatifs pour le Red Smoke Festival le mois prochain ; le mois de juin touche déjà à sa fin ! C’est donc l’heure pour vous de retrouver mes coups de cœur affiliés au stoner rock du mois de juin ! L’été s’annonce chaud et psyché !

Frozen Planet 1969 – Meltdown on the Horizon


Ils figuraient dans mon top 20 de l’année 2018 et c’est avec plaisir que je les retrouve ce mois-ci pour la sortie de « Meltdown on the Horizon ». Pour ceux qui ne les connaissent pas, Frozen Planet 1969 est un groupe australien dont la spécialité est de nous proposer des jams qui sentent bons les années 1960-1970. Clairement, chaque album est comme une machine à voyager dans le temps et un véritable régal pour les tympans. On se retrouve submerger d’effets de guitare en tout genre (phaser, wah, etc.) pour notre plus grand bonheur pendant plusieurs dizaines de minutes pour certains titres !

Free Ride


Il y a du Nebula là-dedans ! Pourtant Free Ride nous viens de la péninsule ibérique, une scène qui commence à prendre de l’ampleur avec les années. Le groupe se veut comme un subtil mélange de riffs hyper fuzzés avec des touches psychédéliques qui viennent parfaire le tout. Les aficionados de Nebula ne pourront que trouver leur bonheur ! Un très bon album qui risque de tourner en boucle tout au long de l’été avec les potes !

Low Fen


Un groupe qui vient de Pologne, c’est signe de qualité non ? Low Fen propose un stoner instrumental très efficace puisqu’il alterne avec des morceaux puissants portés par des riffs très efficaces et d’autres qui laissent place à la contemplation. Un premier album à réserver donc aux habitués du genre, mais il serait dommage de passer à côté de ce groupe ! Pour un premier essai, je salue l’initiative. En espérant les voir au Red Smoke Festival à Pleszew prochainement !

Abyss – Red Moon


En tant qu’un amoureux des jams, j’ai trouvé mes nouveaux chouchous : les ukrainiens d’Abyss avec leur album « Red Moon ». Sept morceaux pour un total de plus de deux heures !! Ca s’étire dans le temps, une ligne de basse mielleuse, des effets psychédéliques… bref un excellent cocktail pour supporter la chaleur et partir vers une autre dimension. Je pourrais les écouter toute la journée s’il le fallait. On peut juste tiquer un peu sur le fait que l’enregistrement sonore ne soit pas au top et sonne comme étouffé. Personnellement, je trouve que ça casse un peu l’immersion, mais certains trouveront que ça garde le charme de l’expérience live !

King Weed – Smoking Meadows


On les apprécie, nos frenchies de King Weed ! Après avoir sorti « Acid Land » en janvier dernier, les voilà qui remettent le couvert avec « Smoking Meadows ». On prend son pied à écouter les riffs telluriques qui débarquent dans nos esgourdes. C’est lent et tant mieux, on ressent d’autant plus les effets lourds et hypnotiques de la musique de King Weed. Un album instrumental qui tombe à point nommé pour l’été !

Cosmic Fall – Lackland

 
Le trio berlinois revient ce mois-ci avec le titre « Lackland ». Une piste de moins de dix minutes mais qui propose un beau condensé de jam psychédélique dynamique. On se laisse porter tout du long par l’incroyable guitare qui assure pleinement ses fonctions de chef de file. Entre les solos et les riffs qui en sortent, on n’a pas une seule seconde de repos ! J’espère de tout cœur que c’est le signe que le prochain album n’est pas très loin !

0 Commentaires