Qui dit fin de mois dit « nouvelles découvertes musicales ». Ce mois de mars a été riches en sorties et en découvertes. Je vous propose donc un petit tour d’horizon de ce qui m’a particulièrement plu ce mois-ci !

Djiin – The Freak

Djiin est un groupe breton qui évolue à la croisée des genres. Nos tympans se prennent diverses influences musicales : psych rock, blues touareg, heavy psych… le tout porté par la voix de Chloé Panhaleux qui colle parfaitement à la musique du groupe. Pour un premier album, le groupe ne fait pas dans la demi-mesure puisque « The Freak » dure plus d’une heure. Il aura ainsi tout le temps de vous envoûter pour comprendre que vous assistez à une expérience musicale quelque mystique. Une des belles surprises de ce mois de mars sans aucun doute ! Ils seront le 8 mai à Angers au Colisée, et le 9 mai à Nantes à La Scène Michelet, n'hésitez surtout pas à y aller !

Guara – Taloraan

L’Argentine. On avait eu une belle surprise avec IAH il y a deux ans, et j’ai eu encore l’occasion de faire une belle découverte avec Guara et leur album « Taloraan ». Des riffs de stoner côtoient des sonorités beaucoup plus aériennes empruntées au heavy-psych. C’est un véritable pour les oreilles. Si la première piste peut vous rebuter un peu sur la voix, c’est véritablement le morceau ‘El Hombre sin Nombre’ qui donne les lettres de noblesse au chanteur du groupe bien que les paroles sont chantées en espagnol. Un groupe qui vaut le détour assurément !

Cerro Perro – Trapos

On reste en Amérique du Sud pour découvrir Cerro Perro, un groupe originaire du Chili. Le groupe nous propose un psych-rock dans la ligné des californiens de Yawning Man. C’est typiquement la musique qui doit prendre une saveur particulière lorsqu’elle est jouée en pleine nature… pourquoi pas dans le désert d’Atacama ? Une guitare volatile, des notes de piano douces et une basse lancinante, c’est ce qui compose ce groupe. « Trapos » peut aussi montrer une autre facette de lui avec des riffs bien plus secs. Bref, à réserver pour les amateurs de la bande de Mario Lalli.

Bonzai – Seeds to Roots

Direction la Grèce, l’autre patrie du stoner rock pour découvrir Bonzai et son album « Seeds to Roots ». Si l’ensemble n’est pas aussi puissant qu’un Planet of Zeus, c’est surtout parce qu’on est plus en présence d’un album ayant un petit côté grunge : du coup les riffs ne sont pas aussi lourds qu’on peut l’attendre. Pourtant, on passe un très bon moment à l’écoute de l’album, le headbang involontaire est toujours un signe inévitable de bonne qualité !

1 Commentaires