Le mois de février touche déjà à sa fin, c'est l'occasion pour moi de revenir plus en détails sur des albums qui m'ont marqué mais que pour lesquels je n'ai pas eu le temps de les chroniquer. C'est donc le moyen pour moi de leur rendre un peu honneur ! Bonne découverte à vous !

Cobra Thief – Animal Oxygen


Cette fois-ci direction les Etats-Unis d’Amérique et plus précisément dans l’Oregon pour s délecter du stoner de Cobra Thief avec son album « Animal Oxygen ». Le groupe opère parfaitement un mélange des genres, quelque part entre stoner, grunge et heavy-rock. On se laisse facilement entrainer par les riffs évocateurs et sexys qui se dégagent des guitares, le tout porté par un chant vraiment plaisant. « Animal Oxygen » est sorti au milieu de l’hiver, mais nul doute qu’il trouvera sa place cet été que ce soit en voiture ou bien avec les potos lors d’un barbecue avec des pintes de bières non loin ! Des titres comme ‘Treason’ ou ‘Dead Ending’ devraient faire mouiller les sous-vêtements de n’importe quel stonerhead de la planète !


Mindcrawler – Lost Orbiter

Avec une jaquette aussi élégante, on ne se laisse guère surprendre par ce qu’on va écouter. « Lost Orbiter » des allemands de Mindcrawler vous fait voyager dans le cosmos aux confins de l’univers. Cet album présente toute les caractéristiques pour rester dans la mémoire : riffs percutants, effets psychédéliques à base de wah-wah et de reverb ; le tout porté par un mixage vraiment très bon. Si vous êtes friands du stoner à tendance spatiale, voire astrale ; je ne peux que vous recommander cet excellent albums de Mindcrawler !


Bring Me the Axe – Self Titled


On s’envole pour Béziers dans le sud pour savourer le doom de Bring Me the Axe. Les riffs accrocheurs sont là même si on regrettera le mixage qui manque de lourdeur dans l’ensemble. Pourtant, cela n’empêche en rien le charme qui se dégage de ces deux titres portés par un chant au growl. Si vous aimé Witchgrove, vous devriez facilement trouver vos marques avec Bring Me the Axe. En somme, une démo qui pose des bases très intéressantes, il me tarde d’écouter davantage de nouveaux matériaux !


Astral Kompakt – Obacht


On part en Allemagne pour découvrir Astral Kompakt et son stoner-doom instrumental. Le groupe fait la part belle aux notes aériennes tout comme aux riffs lourds. Certains titres comme ‘Halb so Wild’ se prêtent diablement bien à cette débauche de riffs, à tel point qu’on pourrait presque caler une voix par-dessus ! Voilà donc un EP qui devrait étancher la soif de ceux en manque de stoner doom instrumental !

0 Commentaires