Salut à tous ! J’espère que ce premier mois de confinement ne vous tape pas trop sur le système, dans tous les cas la musique est le meilleur des remèdes en ces temps pourris. C’est donc pour l’occasion de vous faire part de mes quatre découvertes de ce mois-ci, et la particularité c’est que c’est principalement des EP. La plupart des labels ayant décidés de repousser la sortie d’albums, on se tourne donc vers les « petits » groupes !


Coffee at Nine – Burn Inside EP

On commence cette vidéo avec les montpelliérains de Coffee at Nine qui ont sorti son premier EP ce mois-ci. Le groupe s’est formé en 2019 sur les cendres de Black Witches, je pense que les sudistes de la scène doivent davantage connaitre, pour ma part je n’en avais jamais entendu parler. Quoiqu’il en soit, ce premier EP s’adresse avant tout aux amateurs de la scène rock des années 90 avec un savoureux mélange entre grunge, rock alternatif et quelques relents de stoner par la puissance qui se dégage des riffs. En somme, un EP accessible à n’importe quel amateur de sonorités fuzzées !


Citrus Blossom - Eyes Filled With Αpathy EP

Nous retrouvons la Grèce avec Citrus Blossom, avec leur premier EP : « Eyes Filled With Apathy ». Avec un EP à la sauce rock 60’s, le groupe rappelle un peu les suédois de Blues Pills ; d’ailleurs la petite anecdote c’est que Citrus Blossom assurera la première partie des suédois lors de leur date grecque qui était initialement prévu fin mai. Musicalement parlant, on nage en plein rock teinté de blues avec un groove qui met directement de bonne humeur dès les premières secondes. On se laisse bercer par les variations entre rythmes accrocheurs, moments intimes et solos psychédéliques. Non clairement, un excellent EP à ne pas manquer en ce printemps !


Mammuthus – EP

Direction la Nouvelle Zélande avec Mammuthus, un groupe au nom assez évocateur puisqu’il s’agit d’un bon stoner rock des familles. Les potards poussés au max, le monolithe sonore est en route vers vos tympans et vos cervicales pour que vous puissiez bouger votre tête de bas en haut. Classique mais efficace, on peut d’ailleurs y déceler quelques similitudes avec les californiens de Sasquatch, notamment dans les riffs de guitare. De la bonne fuzz, des bons riffs avec une putain de partie rythmique en  arrière-plan ; la formule idéale pour les amateurs de stoner ! Un premier EP très encourageant, en espérant que le groupe continue sur cette lancée pour nous pondre un album !


Kombynat Robotron

On termine cette émission avec une mise en orbite vers des cieux psychédéliques avec Kombynat Robotron. Il s’agit d’un groupe allemand qui évolue à la lisière entre stoner, noise, psyché et bien d’autre style pour un résultat détonnant. Préparez-vous à explorer de nouveaux horizons psychédéliques avec des titres qui dépassent allègrement les dix minutes si ce n’est plus. Je n’ai pas à vous conseiller tel ou tel album puisqu’il s’agit pour la plupart de sessions jams, mais si vous êtes amoureux de ce style, ce groupe devrait étancher votre soif. Une véritable pépite dans le genre !


0 Commentaires