Clutch - Psychic Warfare


Clutch fait partie des monstres sacrés du Stoner/hard rock. Fondé en 1990, le groupe profite d’une longévité assez rare dans le milieu, de sa capacité à créer des mélodies tour à tour furieuses et ensorcelantes par leur mélancolie et de la voix profonde et grave de Neil Fallon. Après un excellent ‘’Earth Rocker’’ en 2013, le groupe frappe à nouveau avec ‘’Psychic Warfare’’, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il frappe fort !

« Puissance » est en effet le mot qui semble résumer le mieux cet opus. Démarrant sur le furieux (et très bon) ‘X-Ray Vision’, l’album entraine l’auditeur dans un torrent de rage communicative donnant furieusement envie d’écraser l’accélérateur et d’avaler les kilomètres. Puis ‘Doom Saloon/Lady of Electric Light’ (de toute beauté !), marquant un moment de calme remarquablement bien placé au sein de l’album. Un calme remplacé aussitôt par un des morceaux les plus exaltants qu’il m’ait été donné d’entendre : ’Noble Savage’ ( « unapologetic lifer for rock’n’roll je vous met au défi de trouver des paroles plus fédératrices !), puis ‘Behold The Colossus’ et ‘Decapitation Blues’ (deux très bon morceaux pour les énervés). L’album s’achève enfin en beauté sur le (relativement) plus calme ‘Son of Virginia’.

Clutch nous livre un ici un de ses meilleurs albums, empruntant à ce que le groupe a fait de meilleur, un concentré de fureur, mais aussi de maitrise, qui laisse en définitive une impression du style : « ça fait du bien par où ça passe ! », mais ne vous y trompez pas : sitôt l’album terminé, vous n’aurez qu’une envie, celle de revenir à la première piste !



Archives du blog

La Planète du Stoner Rock 2016. Fourni par Blogger.